David VUILLERMOZ ( EURL MAC )
Photographie , à HAUTE SAVOIE / OCCITANIE (FRANCE)
Né(e) en: 1967      à: BEZIERS

Moz parcourt avec une appétence grandissante les chemins de son Art, comme une initiation permanente et renouvelée.
Il explore ce terrain de jeux et de vie, c’est sa respiration, et ce qu’il aime par-dessus tout, c’est créer, imaginer, déconstruire pour mieux reconstruire, il lui faut toucher les matières, les détourner, se les approprier… La photo, seule, ne suffit pas à étancher sa soif.
Ses découvertes deviennent des expertises, il nous les fait partager au gré de ses expositions, qu’il consacre tels des calices que nous buvons jusqu’à la lie. Ainsi, pour délimiter son œuvre avant qu’elle ne déborde de son imaginaire, il lui attribue un Cadre ; chacune de ses séries est cerclée d’un entourage dédié, comme pour celer un pacte avec l’image, une rétribution légitime sacralisant sa « prise de vue ».
Il en est ainsi de « Carnotzet », hymne à Bacchus autant qu’à Dionysos, d’ »Enjoy Skiing », où la montagne est catharsis d’un corps de femme, comme une confession silencieuse de l’auteur, ou encore de « Sweet Trash Teddy », un hymne à l’enfance repoussé, manifestation symbolique de la fracture avec la Mère, voire « Humanʼs belongings », où Moz nous définit plus comme des « consummateurs » que des consommateurs, aliénant nos vies à l’objet, pourfendant l’obsolescence programmée pour mieux encore signifier l’absence de futur, mais aussi « Walk and Slide », l’union improbable du sable et de la neige, que l’Homme, de ses éphémères et touristiques passages, vient polluer de ses empreintes… Et, à l’instar d’un paraphe venant confirmer ses propos photographiques, Moz nous emmène aujourd’hui en « forêt », avec cette série « Vegetal Spirit », testament philosophique de son immersion durant quelques années au cœur de la nature, auprès de laquelle il s’est nourri de frugalité, du « juste nécessaire » pour tout simplement vivre, faire corps avec son âme, convoquer au quotidien l’humilité pour mieux encore célébrer Dame Nature. Cette série révèle l’indicible, l’essence même de la photographie-miroir, pléonasme d’évidence…
Moz, c’est un regard acerbe et, tellement vrai, sur notre société, un regard qu’il exprime au fil de ses oeuvres, sublimées par son art de la prise de vue, l’œil d’une conscience intime qu’il nous confie, comme pour mieux mesurer l’échelle de la déliquescence de l’univers, par trop fréquenté par l’Homme…
Olivier Barbet

Ses oeuvres

Cet artiste n'a pas encore publié d'œuvre