Salon

Les terminologies sont nombreuses dans le monde de l’art et certaines peuvent être déroutantes pour les nouveaux collectionneurs ou amateurs d’art.

L’une d’elles dont on parle parfois est le marché secondaire de l'art.

De quoi s’agit-il ? Et s'il y a un marché secondaire, qu'est-ce qui constitue le marché primaire ?

La définition la plus simple est celle-ci :

Marché primaire : quand l'œuvre est vendue pour la première fois

Marché secondaire : quand l'œuvre est revendue

C’est une approche qu’il faut garder en tête quand on collectionne l’art.

Mur

Depuis un an ou deux, nous entendons beaucoup parler des mutations du marché de l'art.  Il ne fait aucun doute que les choses ont radicalement changé.

Des galeries aux musées, des maisons de ventes aux vernissages, tout le monde a souffert et la pandémie a entraîné d'énormes pertes pour le monde de l'art.

De toute évidence, le COVID-19 a mis les ventes en ligne au premier plan. Ne pouvant plus compter sur des événements en personne et des ventes aux enchères, le monde de l'art s'est appuyé sur les nouveaux outils numériques qui se sont développés au cours des dernières années.

Malheureusement, nous n’avons pas fini de parler de ces problématiques pour les années à venir, elles définissent toutes les autres tendances du marché. Par contre, d'autres facteurs font sentir leur présence. Regardons en détail la manière dont le marché de l'art a évolué au cours de la dernière année.